26 avril 2019

Après un premier succès, fin 2014, portant sur le déploiement d’un réseau de desserte FTTH de 50 000 prises, Sogetrel, leader français de l’aménagement numérique des territoires, remporte un marché de conception-réalisation comprenant deux nouveaux lots (zone Nord et zone Ouest du département de la Somme ainsi que la communauté de communes des Villes-Sœurs en Seine-Maritime), représentant 73 000 nouvelles prises sur une durée maximale de 5 ans.

 

 

Le Syndicat Mixte Somme Numérique réunit la communauté d’Agglomération d’Amiens Métropole, le département de la Somme et ses 14 Communautés de Communes. Il est à l’origine de la création d’un Réseau d’Initiative Publique (RIP) à très haut débit qui a été mis à la disposition des opérateurs.

Á la suite de l’actualisation du Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique (SDTAN) de la Somme en mars 2017, et au dépôt d’un dossier pour accord préalable de financement dans le cadre de l’appel à projet France Très Haut débit / Réseaux d’Initiative Publique, Somme Numérique engage désormais la seconde phase des déploiements THD sur son territoire en vue d’assurer la couverture FTTH de l’intégralité de la zone d’initiative publique du département, soit un périmètre de 196 300 prises.

Cette seconde phase a pour objectif le déploiement d’un réseau FTTH sur 633 communes non traitées en Phase 1 ainsi que 7 communes de la collectivité de commune des Villes-Sœurs membres de Somme Numérique situées en Seine-Maritime. Sur ce périmètre, Sogetrel déploiera un total de 73 000 prises en 5 ans.

Particularité notable du projet, un engagement de Sogetrel à offrir l’accès ou le retour à l’emploi de personnes rencontrant des difficultés sociales ou professionnelles particulières à raison de 5 000 heures d’insertion par an, ce qui représente pour le lot signé l’équivalent de 8 personnes à temps plein sur 5 ans.

 

Xavier Vignon, Président de Sogetrel, déclare : « Nous sommes très heureux de la confiance renouvelée du Syndicat Mixte Somme Numérique pour poursuivre l’irrigation en très haut débit de son territoire et contribuer à sa revitalisation économique ».