• 2G (2ème Géneration)/GSM Global System for Mobile communication/ DCS Digital Communication System : Norme de téléphonie mobile permettant de faire de la voix exclusivement (appel classique de tous les jours) et de la data en faible quantité (sms). GSM et DCS sont exactement les mêmes normes mais sur 2 bandes de fréquences différentes. La 2G correspond à la deuxième génération qui a succédé à la première géneration analogique (Radiocom2000, NMTF, Bebop…)
  • 3G (3ème Géneration)/UMTS (Universal Mobile Telecommunication System) : Nouvelle norme de radiocommunication devant permettre des débits plus élevés et l’accès à de nouveaux services, on voit ainsi apparaitre la notion d ’« internet mobile ».
  • 4G (4ème Géneration)/LTE (Long Term Evolution) : Dernière norme de radiocommunication permettant l’échange de data à des débits encore plus élevés que ceux offerts par la norme UMTS.
  • ADM (Add/Drop Multiplexer) : Equipement qui permet d’isoler, d’ajouter ou de retirer des flux d’informations sur une fibre optique. Exemple : Un ensemble de fibres optiques forment le cœur de réseau avec une typologie en anneau. Chaque ADM va pouvoir faire passer de l’information dessus en insérant une donnée particulière à une longueur d’onde donnée et retirer une information à une autre longueur d’onde donnée.
  • ADSL (Asyncrhonous DSL) : Technologie utilisée pour faire passer des données numériques sur la paire de cuivre. Elle est dite asymétrique car le débit montant est plus faible que le débit descendant. Elle fournit plusieurs services : VOIP, Accès internet et Télévision numérique
  • AP 3G (Access Point 3G)/ Femtocell : Equipement installé dans un bâtiment permettant de fournir une couverture 3G faible portée en intérieur.
  • ATM (Asynchronous Transfer Mode) : Protocole utilisé pour intégrer la notion de QoS (Quality Of Service) entre les divers flux de données. Exemple : Une vidéo-conférence nécessite une qualité de service plus importante (synchronisation voix-image et qualité du signal audio), l’envoi d’un mail ou la consultation d’un site internet pose moins de restriction.
  • Boucle locale : La boucle locale est le nom donné à la partie du réseau RTC constituant le lien entre l’abonné et le NRA
  • Box / CPE (Customer Premises Equipement) / IAD (Integrated Access Device) : équipement propre au FAI permettant de fournir les services numériques : téléphonie numérique, télévision numérique et accès internet. Elle envoie au bon équipement le flux de données concerné (internet-> Ordinateur, VOIP->Téléphone, Télévision numérique->Télévision)
  • Broadcast : Diffusion d’informations à tous les utilisateurs d’un même réseau. Le signal télévision est envoyé en broadcast à tous les possesseurs de télévision. Un e-mail envoyé à toute une liste de diffusion est en broadcast.
    Commutateur : Equipement permettant la commutation, c’est-à-dire un aiguillage du flux d’information sur le réseau
  • CPE (BOX) (Customer Premises Equipment) /IAD (Integrated Access Device): Equipement propre au Fournisseur d’Accès Internet (FAI, ex : Free…) permettant de fournir et de séparer les services numériques : téléphonie numérique, télévision numérique et accès internet. Elle envoie au bon équipement le flux de données concerné (internet-> Ordinateur, VOIP->Téléphone, Télévision numérique->Télévision). L’IAD est la « box entreprise », c’est à l’entreprise ce que la box est au particulier.
  • DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexer) : Situé au NRA (Nœud de Raccordement d’Abonnés, commutateur téléphonique historique FT relié aux abonnés par une paire de cuivre), cet équipement permet de réunir les signaux ADSL provenant de tous les usagers et de les regrouper pour les envoyer ensemble vers le réseau du FAI propriétaire du DSLAM. Chaque FAI possède son propre DSLAM au NRA.
  • DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexer) : Situé au NRA, cet équipement permet de réunir les signaux ADSL provenant de tous les usagers et de les regrouper pour les envoyer ensemble vers le réseau du FAI propriétaire du DSLAM. Chaque FAI possède son propre DSLAM au NRA. Permet de gérer les flux d’information à transmettre vers les différents abonnés qu’il supporte et vers le cœur de réseau.
  • FAI : Fournisseur d’accès internet (ex: Free…)
  • FH (Faisceaux hertziens) : Lien radio formé par deux antennes très directives pointées l’une sur l’autre. Avantage : Facile à déployer (pas de tirage de câbles ni de génie civil) et possède une grande portée.
  • Filtre ADSL : Petit boîtier permettant de séparer le signal ADSL du signal de téléphonie analogique en entrée/sortie de la paire de cuivre d’abonné
  • IP (Internet Protocol) : Ensemble de protocoles utilisés pour l’échange d’informations sur internet
  • IP Centrex : C’est une solution IPBX où ce dernier est localisé chez l’opérateur et non plus dans l’entreprise. Avantage : Economie en coût de maintenance et de gestion, surtout pour les entreprises à très grand nombre d’employés.
  • IPBX (Centre de commutation privé en IP): C’est la version IP du PABX permettant de faire de la VOIP et de la TOIP
    IPBX (IP Branch eXchange, Centre de commutation privé en IP) : Equipement localisé dans l’entreprise faisant office de standard téléphonique privé en IP. Il permet de faire de la voix sur IP (VOIP) ainsi que de la téléphonie sur IP (TOIP). Avantage : Permet d’avoir un seul et même réseau (réseau IP) pour relier tous les équipements (téléphones, imprimantes, ordinateurs, etc…). Il fournit des services supplémentaires à la téléphonie classique (appel en 3 chiffres en interne, appel inter-sites via un IPVPN, vidéo conférence, etc.). Exemple : Chaque site Sogetrel possède un IPBX auquel sont reliés par le réseau IP tous les équipements du réseau (téléphones, ordinateur, etc.). Elizabeth peut donc appeler Estelle en interne avec son téléphone IP grâce à l’IPBX qui fait le lien.
  • IPVPN (Virtual Private Network en IP) : Réseau inter-entreprises pour un organisme multi-sites. Fournit un lien IP privé et sécurisé via des réseaux publics. Permet à deux sites distants d’échanger des informations de manière privée et sécurisée via un réseau IP public (internet)
  • IPVPN (Virtual Private Network in IP) : Réseau inter-entreprises pour un organisme multi-sites. Fournit un lien IP (pour IP, voir plus bas) privé et sécurisé via des réseaux publics. Permet à deux sites distants d’échanger des informations de manière privée et sécurisée via un réseau IP public (internet). Exemple : Le réseau Sogetrel est multi-site (Nancy, Paris, Bordeaux, etc.), ces sites reliés par des réseaux publics partagent un réseau de données commun sécurisé et inaccessible aux étrangers.
  • M2M (Machine To Machine) : Communication intelligente entre deux équipements sans intervention humaine
  • Multiplexage fréquentiel : Permet d’envoyer plusieurs informations en même temps sur des fréquences différentes.
  • NRA (Nœud de raccordement d’abonnés) : Commutateur directement relié par une paire de cuivre à chaque abonné. Les abonnés qui y sont reliés forment la zone arrière NRA.
  • PABX (Centre de commutation privé) : C’est un équipement localisé dans l’entreprise faisant office de standard téléphonique privé, utilisant seulement la téléphonie analogique Paire de cuivre : Tous les abonnés au service de téléphonie analogique sont reliés au réseau FT et notamment au NRA par une paire de cuivre
  • Réseau RTC (Réseau télephonique commuté) : Réseau historique France Telecom permettant la téléphonie analogique classique.
  • RIP : Réseaux d’Initiative Publique
  • RNIS T0/T2 : Offre France Télécom « numeris » permettant d’avoir plusieurs canaux numériques sur une même paire de cuivre.
  • Routeur : Le routeur est un commutateur de niveau supérieur au Switch. Il permet de définir une architecture en réseau, chaque réseau étant représenté par un routeur relié à un ensemble d’équipement via des Switch. Chaque réseau communique avec un autre via les routeurs.
    Exemple : On veut définir un ensemble de réseaux, un pour chaque étage. Chaque étage aura un routeur auquel seront reliés les switch de l’étage eux-mêmes reliés aux équipements (ordinateur, imprimante, téléphones, etc.). Les routeurs seront reliés entre eux afin de permettre l’échange d’information inter-étages.
  • SDH (Synchronous Digital Hierarchy) : Ensemble de protocoles utilisé pour le transport d’informations à haut débit
    SR (sous répartiteur) : Equipement du RTC relié à un NRA permettant de mutualiser le génie civil pour plusieurs paires de cuivre en les faisant emprunter le même chemin jusqu’au SR où elles sont ensuite connectées directement vers l’abonné une à une.
  • Switch : Le Switch est un commutateur utilisé dans les réseaux IP, il est directement relié aux équipements d’un côté, et à un routeur de l’autre.
  • TETRA (TErrestrial Trunked RAdio): Système de radio numérique mobile professionnel bidirectionnel (comme en analogique avec les Talkie-Walkies) spécialement conçu pour les services officiels (secours, police, ambulance, pompier, armée, etc…). Le réseau offre un canal partagé ouvert en permanence et réservé à un groupe d’utilisateurs. Il permet l’échange et la transmission de données à faible débit (radiomessagerie).
  • TOIP (Telephony Over IP) : Cas particulier de la VOIP (Voice Over IP) où la voix est sous format IP de bout en bout. Nécessite un téléphone IP. Avantage : Associé à un IPBX, réduit la facture téléphonique des entreprises jusqu’à 40%.
    TOIP (Telephony Over IP): Cas particulier de la VOIP où la voix est sous format IP de bout en bout. Nécessite un téléphone IP.
  • VDSL (Very High DSL): C’est une évolution de l’ADSL permettant d’atteindre des débits plus élevés
  • VOIP (Voice Over IP): Permet de transmettre la voix à travers un réseau IP
  • WDM (Wavelength Division Multiplexing) : Technique permettant de multiplexer plusieurs flux d’informations sur une même fibre optique. Avantage : Permet sur une même fibre de créer des canaux indépendants pour chaque utilisateur, de définir un sens montant et un sens descendant, etc. Exemple : Plusieurs utilisateurs utilisent la même fibre optique, john a besoin d’un sens montant et descendant (on va lui associer 2 longueurs d’ondes) jack a besoin d’un sens montant et descendant ( on va aussi lui associer 2 longueurs d’ondes). Ces 4 longueurs d’ondes vont passer dans la même fibre optique de manière indépendante.
  • Wi-Fi (Wireless Fidelity) : Technologie radio à faible portée (réseau LAN (Local Area Network)) permettant de connecter un équipement à un réseau sans fil. Licence libre.
    Wimax : Norme de radiocommunication permettant de raccorder par radio des abonnés sur un réseau d’opérateur, qualifié d’ « ADSL sans fil ». En France, le marché s’est peu développé sur cette norme car le réseau filaire est déjà fortement développé. Licencié.
  • Wimesh (Wireless mesh network) : Réseau maillé formé d’ Access Point reliés par un point d’entrée au réseau internet. Avantage : permet d’augmenter la couverture du réseau. xDSL (Digital Subscriber Line family) : Famille de technologies (ADSL, SDSL, …) permettant de fournir un accès internet via la paire de cuivre